Skip to Content

MOTHER'S DAY MENU $85

11am-2pm/5pm-9pm


Check out our menu here.

  • Ce varois qui fait fureur au Texas est devenu Maître cuisinier de France

    Toulon, France Published by Var Matin

    A la tête de quatre-vingt-dix employés d’un restaurant de Houston aux Etats-Unis (Texas), David Denis, un Revestois de quarante-cinq ans, a reçu le titre de Maître cuisinier de France le 14 mars dernier à Obernai (Alsace).

    Et ce, parmi les trois cents cuisiniers de France et les deux cents qui travaillent à l’étranger. Il était de passage au village afin de préparer son "barbecue texan" pour le prochain festival US qui aura lieu au Revest des 14, 15 et 16 mai prochains.


    Photo © Var-Matin








    SON PARCOURS...

    "A dix-sept ans, j’ai réussi mon CAP cuisinier au centre de formation des apprentis du Beausset, puis mon bac professionnel à Blois à dix-neuf ans, avant d’entamer des années de saisonniers: dans les Alpes, au Carlton à Nice, en Suisse à l’hôtel Gasthof Baren, puis comme chef privé pour comestiques Loreal. Un été, j’ai été engagé comme chef privé pour une riche famille américaine à Saint-Tropez. Ce fut le début d’une aventure de cinq ans dans cette famille, où j’ai mis en avant la cuisine française aux Etats-Unis, du Colorado au Texas, en passant par la Californie. Par la suite, j’ai été professeur de cuisine pendant deux ans à l’école Lenôtre à Houston. Puis, avec mon frère Sylvain, qui est sommelier, nous avons ouvert notre premier restaurant dans cette ville. Nous l’avons appelé Le Mistral."

    UN MISTRAL... GAGNANT? 

    "Oui, et ça a duré sept ans avant de tourner à force 8 quand nous avons décidé de construire le nouveau Mistral sur la côte ouest de la ville: une salle de banquet de quatre-vingts places avec un restaurant gastronomique de quatre-vingts couverts, et une table de chef dans la cuisine. En parallèle, nous avons lancé une boulangerie qui sert même des hôtels et d’autres restaurants, ainsi qu’un deuxième restaurant en centre-ville, l’Artisan. C’est le concept d’une cuisine ouverte de trente-cinq places autour des chefs qui travaillent au milieu. Enfin, l’an passé, nous avons ouvert un bar à vin: le Rouge."

    LES AMÉRICAINS LES SURNOMMENT LES DENIS’S BROTHERS

    "Oui (rires). Aujourd’hui c’est sûr, on savoure le chemin parcouru mais il fut chaotique. Et le fait d’être reconnu par mes pairs à travers ce titre de Maître cuisinier est un immense honneur et une grande responsabilité de transmettre ce savoir-faire, à la française, aux Etats-Unis. J’ai également la chance et l’honneur d’avoir été sollicité par le maire du Revest, Ange Musso, pour venir présenter et offrir la cuisine texane aux Français lors du prochain festival US, organisé lors des prochaines fêtes de Pentecôte."

    Article link

    Back
    Back to top